Résidences

NegPos est installé depuis 2007 dans un édifice contemporain de l'architecte français Jean Nouvel. 

Les premières résidences proposées par NegPos entre 2002 et 2004 sont destinées à produire des œuvres en relation avec les contextes urbain et humain de la ville de Nîmes.

Aucune préconisation n’est donnée au photographe pour produire son travail. Il l’axe sur ce qu’il veut. 

-       2002 : Eddy Garaicoa (Cuba), les boulistes, la rue.

-       2003 : Boubacar Touré Mandémory (Sénégal), communautés africaines de Nîmes.

-       2004 : Rodrigo Gomez Rovira (Chili), la Légion étrangère, le Boulevard Salvador Allende.

A partir de 2011, une série de résidences s’organise autour des Férias en tant que phénomène social, le projet est de créer au fil du temps une nouvelle mémoire visuelle de cet événement trop souvent illustré par des stéréotypes et des regards éculés. 

Au rythme d’une résidence tous les deux ans correspondant à chaque édition de la Biennale Images et Patrimoine lancée par Passages de l’image et NegPos en 2011, un photographe vient assister aux 2 éditions annuelles des Férias nîmoises. La résidence se clôture par la création d’une exposition et l’édition d’un livre en cheville avec un éditeur partenaire, en l’occurrence les éditions de l’atelier Baie.

-       2011 : Pia Elizondo (Mexique), Férias 1 / L’espace public

-       2013 : Laurent Gueneau (France), Férias 2 / La ville générique

-       2014 : Raul Cañibano (Cuba), Férias 3 / Poésie de la rue

Depuis 2011, nous invitons aussi sporadiquement des artistes pour des projets liés à nos activités dans les quartiers.

-       2011 : Christina Zück (Allemagne), Quartier de Valdegour

-       2013 : Katharina Lüdicke (Allemagne), Quartier de la Route d’Arles

En 2015, un nouveau programme de résidences se joindra à celui existant autour des Férias et à celui plus informel de création dans les quartiers.

Ce programme laissera à l’auteur la liberté de travailler comme il le désire dans un environnement approprié, sur des questions liées à la ville et à l’architecture autour de la thématique annuelle des Rencontres Images et Ville qui se tiendront à partir de 2015 au Printemps (avril-juillet).

La résidence se tiendra au Nemausus, bâtiment de l’architecte Jean Nouvel, et pour des durées variables, en fonction des projets.

Un appel à candidature sera lancé chaque année en mars, pour une résidence devant s’accomplir entre aout et octobre.

Le travail sera ensuite montré dans le cadre des Rencontres Images et Ville à partir du printemps suivant.

Pour son séjour l’artiste bénéficiera d’un défraiement de son déplacement, d’un logement équipé et d’une petite indemnité de séjour lui permettant de subvenir à ces besoins quotidiens.
La production de l’exposition et de ses phases préparatoires est à la charge de NegPos.



Nos Partenaires