« RENCONTRES IMAGES ET VILLE 2016 / HABITER
Printemps photographique MAROC 2015 »

GILDAS PARÉ - PLASTIQUE DE RÊVE

21. mars 2016 16:44 | Catégories :

GILDAS PARÉ - PLASTIQUE DE RÊVE

VERNISSAGE - Du vendredi 25 mars au 22 avril 2016

 


vendredi 25 mars à partir de 18h30 À la galerie NegPos – Fotoloft 1, cours Némausus 30000 Nîmes


Plastic dream " C'est pour ton bien... "

Le repassage des seins

Site web de l’artiste : http://gildaspare.com


PLASTIC DREAM - « C'est pour ton bien... » Le repassage des seins

« Plastic dream » interroge notre propre vision de la féminité et les diverses tentatives de contrôles corporels, tant du regard de l’homme que de celui de la femme, dans son rapport entre nature et culture, protection et conformisme, existence et oubli de soi. « C’est pour ton bien... » montre cette dichotomie dans des portraits de jeunes femmes camerounaises ayant subi le « repassage » de leurs seins. Cette pratique culturelle consiste à écraser la glande mammaire de jeunes filles ayant un développement pubère jugé trop précoce. Ce contrôle corporel, opéré sur leur féminité, est effectué par leur mère, grand-mère, tante ou encore guérisseuse. Cet acte entraine de véritables blessures physiques, psychologiques et même identitaires. Pourtant, paradoxalement, cet acte est avant tout un acte bienveillant, visant à protéger ces jeunes filles du regard des hommes, du viol, du mariage ou d’une grossesse précoce, et ainsi leur permettre de poursuivre leurs études. Et c’est ainsi que ces seins, tant contrôlés que sacralisés, deviennent à la fois éternelle blessure et rêve de leur vie. Cette série a été réalisée en collaboration avec le journaliste Kirk Bayama, qui monte actuellement un documentaire vidéo sur cette pratique culturelle, et l'auteur Julie Baudoin pour l'ensemble des textes du projet.




BIO


Originaire de Nantes, Gildas Paré travaille en France et à l'étranger. Autodidacte, il rencontre la photographie par le développement et le tirage noir et blanc lorsqu'il est lycéen. Au sein de divers studios généralistes, il consacre de nombreuses années à parfaire sa technique photographique. Dès 2005, il saisit une opportunité et se lance en tant que photographe professionnel indépendant. Progressivement, il affine sa qualité par le développement d’une photographie culinaire. Il découvre alors tous les enjeux de l’esthétisme et des apparences par la mise en lumière de produits publicitaires. De ce constat est née l’envie de franchir le miroir de l’idéalisme commandé habituellement par ses clients. Depuis 2010, au travers une écriture personnelle, il développe ses qualités d’auteur photographe et tente ainsi de comprendre ce qu’il se cache derrière les apparences. Au-delà de la plastique du corps, des masques sociaux et autres paysages d’illusion, ses séries photographiques nous invitent à faire l’effort d’entrevoir une réalité trop souvent enfouie, et ainsi, nous interroger sur notre propre fiction.


PRIX PHOT’ŒIL


La galerie Phot’œil, NegPos et Lumières'associent pour la première fois et sont heureux de vous inviter à la remise du prix photographique créé par la galerie Phot'Oeil en 2009 autour de la thématique du passage, liée à la mémoire de Walter Benjamin mort à Portbou le 26 septembre 1940. Cette année, le premier prix a été décerné à Gildas Paré pour sa série « Plastique de rêve », réalisée en collaboration avec le journaliste Kirk Bayama et l’auteure Julie Baudouin.
Vous pourrez découvrir ce travail à partir du vendredi 25 mars à la galerie NegPos Fotoloft et ce jusqu'au vendredi 22 avril 2016.
Une projection des autres lauréats : Philippe Dollo, Marie Frécon, Yohann Gozard, Véronique L’Hoste, Terence Pique et Bertrand Taoussi est prévue le jour du vernissage.
 https://galeriephotoeil.wordpress.com/concours-photo-international/


Nos Partenaires