« TIAN ANMEN un printemps chinois de Patrick ZACHMANN
Et pendant ce temps là dans les quartiers de Nîmes... »

BIP & RIV - la ville et son futur / la ville et son organisation

25. mars 2019 00:00 | Catégories :

La DRAC Occitanie et le Mois de l'architecture Occitanie

Passages de l'image et la Biennale Images et Patrimoine #5 La ville et son futur

NegPos et les Rencontres Images et Ville #15 POLIS, la ville et son organisation

présentent 

RETROUVEZ TOUT LE PROGRAMME DES RIV#15 ET DE LA BIP#5 :

REVUE FOTOLOFT#15 CONSULTABLE ET TÉLÉCHARGEABLE EN LIGNE !

SITE DE LA BIP#5 

BLOG DE PASSAGES DE L'IMAGE

RETROUVEZ LE PROGRAMME INTÉGRAL DU MOIS DE L'ARCHITECTURE OCCITANIE
SUR LE SITE OPENAGENDA

 

REGARDS JEUNES SUR LE FUTUR
Chronique d'un chantier
proposée par les élèves de primaire Albert Camus et du Collège Jules Vallès du quartier du
Mas de Mingue à Nîmes, sous la direction de Laurence CHARRIÉ

 

UNE SOIRÉE AU CINÉ AVEC LA BIP ET LES RIV !

A 21h30, vendredi 14 juin 2019, projection sur l'esplanade centrale entre les 2 Némausus,
Av. Gl Leclerc, 30000 Nîmes

LOGORAMA 16'


Réalisé par le studio H5,sans aucune autorisation des firmes concernées. Logorama 
est une course poursuite effrénée dans une ville de  marques construite sur le modèle
urbain américain. L’idée provient d’Hervé de Crécy, François Allaux et Ludovic Houplain,
des graphistes français issus de l’industrie du disque. Ils ont souhaité mettre en vie tous
les logos et marques qui constituent notre univers.
Pour obtenir un rendu si réel dans les mouvements des personnages, H5 a employé la
rotoscopie, permettant de transformer des scènes filmées en dessin-animé. Sur une trame
scénaristique digne d’un blockbuster et toujours avec humour, Logorama est simplement
bluffant. La fin, loin d’être une happy end, laisse réfléchir à notre devenir. Sur le sujet, les
créateurs donnent libre cours à l’interprétation de chacun. François Allaux déclare d’ailleurs
que « chaque pays ayant ses propres codes culturels et rapports aux marques, chacun
aura sa vision du film ».

THE E.P.C.O.T. PROJECT 25'

Aujourd'hui, Disney World en Floride, est la destination de vacances la plus populaire au monde.
Mais à l'origine ce parc à thème était un projet de ville futuriste très organisée appelée
The E.P.C.O.T  project  (The Experimental Prototype Community of Tomorrow). Pensé par
Walter Disney en personne avec des conceptions et des technologies nouvelles et avancées,
ce projet a été conçu entre 1962 et 1966 (la mort de Walt Disney) et même s’il a survécu
quelques années, il a été arrêté au milieu des années 70 et n’a jamais été développé.
Ce court document est une production Disney mettant en scène Walter devant des plans et
des animations visant à l'époque à convaincre les industriels d'investir dans son projet.
Il y explique le design très novateur mais simple de sa ville révée: le concept radial.
Basé sur un concept similaire à celui du parc Disneyland, la ville rayonne comme une roue
depuis un noyau central ce qui permet une organisation controlée et une meilleure répartition
des populations.
En plus de ces deux œuvres, vous pourrez découvrir quelques surprises tirées de nos archives
et fonds de création.

LA CITÉ DU SOLEIL un film de Yann SINIC 

Projection – rencontre
Samedi 15 juin 2019
17h30
Grand Auditorium – Carré d’art


La Cité du soleil, Yann Sinic, 2013, 52 min.
La Grande-Motte, une ville du sud de la France où, enfant, le réalisateur passait tout le mois
de juillet. De ces vacances, il lui reste des souvenirs de châteaux de sable, de glaces à l’italienne
et de promenades sur le port.
Imaginée par l’architecte Jean Balladur, la ville nouvelle qui sort du sable à la fin des années 1960,
devait-elle incarner l’utopie de l’hédonisme comme mode de vie ? Promesse d’une vie de loisirs
passée sous un soleil éternel, elle est vue ici comme une fable intemporelle entrainant le spectateur
vers un voyage subjectif et lumineux.

« Tout travail filmique s’inscrit dans la durée. Ici, le film s’inscrit dans le temps, non pas celui du
tournage mais celui d’l’Histoire et ici elle est millénaire, inscrite dans la mythologie.
La Cité du soleil (…) s’inscrit dans la postérité ». Pierre Mathiote (in Le Documentaire retrouvé,
éditions Le Blog documentaire, 2016).

Séance suivie d’une rencontre avec Yann Sinic et Patrice Loubon, directeur artistique de la BIP.

SÉMINAIRE LA VILLE ET SON FUTUR
Le vendredi 7 juin 2019 DE 9h à 17h30
à la BU – Site Vauban 1, rue du Docteur Salan 30000 Nîmes

La ville du futur semble s’élaborer aujourd’hui devant des écrans d’ordinateur.
Trop complexe pour être dessinée au crayon ou pour être conçue de manière participative,
intégrant toujours plus de multiples données, la ville du XXIè siècle se fait-elle en dépit de nous ?
Entre la maison « connectée » annoncée par Mon oncle et l’univers kafkaïen de Play Time,
deux films magistraux de Jacques Tati qui incarnent toujours et encore, malgré le temps
qui passe, la complexité et l’absurdité que peut atteindre la technologie au pur service de
concepteurs immobiliers et autres maitres d’oeuvres peu enclins aux consultations publiques,
serons-nous encore une fois, les dindons de la farce ?
C’est ce à quoi nous vous invitons à réfléchir avec un panel de spécialistes et nos artistes invités.

Modération : Patrice LOUBON, directeur de la Biennale Images et Patrimoine
Avec les interventions de : Avec : Sylvaine LOBRY, chargée de mission ville intelligente
à la ville de Nîmes, Thomas FRANÇOIS, développeur multimédia, Hassan AIT HADDOU,
directeur du Laboratoire Innovation Formes Architectures Milieux (LIFAM), Laurent VIALA,
docteur en géographie, urbaniste et les artistes et les professionnels présents le jour du séminaire.


TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA JOURNÉE ICI!

Vernissage des oeuvres de NING Zuohong et WANG Xiaoshuang 
à 12h30 le vendredi 7 juin à la BU de Vauban.

copyright NING Zuohong


copyright WANG Xiaoshuang

Performance de MAO Weixin
à 17h00 le vendredi 7 juin dans la cours de l'université Site Vauban.

copyright MAO Weixin

Installation d'Yves BURAUD 
Dès le jeudi 6 juin, Abribus Arrêt Coste-Bellonte, avenue Gl Leclerc.

copyright Yves BURAUD

Vernissage des expositions des photographes LIU Gang et XIZi
à 19h00 le vendredi 7 juin à la galerie NegPos-Fotoloft.
copyright XIZi


copyright LIU Gang

Vernissage des expositions DAINTREE FOREST du photographe Laurent GUENEAU,
FREDDY MAMANI, UN ARCHITECTE DU XXIè SIÈCLE et des installations
10 PETITS GRATTE-CIELS de Patrice LOUBON et Gauthier QUERCIA

à 16h00 le samedi 8 juin, MakerSpace promenade Newton, ZUP Nord.

copyright Laurent GUENEAU


copyright Freddy MAMANI - Patrice LOUBON


copyright Gauthier QUERCIA
 
 

 

L'ÉPIDERME DE LA VILLE photographies de Manuel BENCHÉTRIT

 

GILETS

AGENCE PAS D'EMPLOI

ACTE II


C'est à des rendez-vous exceptionnels que nous vous convions en avant première dans le
cadre du Mois de l'architecture Occitanie 2019 qui démarrera mi-mai.

Les Rencontres Images et Ville - RIV#15 POLIS, La ville et son organisation et la Biennale
Images et Patrimoine - BIP#5 La ville et son futur, viendront tour à tour peupler la ville de
Nîmes d'expositions, de projections, de performances, d'un séminaire et de restitutions
d'ateliers menés durant les mois passés.

Exceptionnelles à plus d'un titre, les invités d'honneur de la BIP sont pour la première fois,
des artistes et photographes chinois, ces propositions artistiques surgissent dans un contexte
national heurté qui fait de la ville, le théâtre d'une résistance sociale sans précédent.
Mais pas seulement à l'intérieur de la ville intra-muros car il est aussi question du péri-urbain.
Ce territoire qui conforme depuis les années 70 les nouvelles frontières de la POLIS.
Ces "marges" que les photographes de NegPos observent régulièrement et où évolue un
"nouveau" peuple qui a grandit à l'abri d'un état protecteur garant d'un contrat social actif
depuis la 2nde guerre mondiale... qui semble aujourd'hui froidement l'abandonner.

En avant-garde de la programmation des RIV, en forme d'hommage, nous consacrons ainsi,
deux expositions aux manifestations des Gilets Jaunes et un happening étonnant, l'ouverture
de la première Agence Pas d'Emploi...
 
Anonyme, Marcel figure emblématique des Gilets Jaunes du Gard.

Donnons nous l'occasion de nous retrouver pour célébrer ensemble cette lutte inédite et
porteuse de beauté et d'espoir. L'esthétique est en effet présente au coeur du mouvement
des Gilets Jaunes, "installations" sur les rond-points, constructions de cabanes aux architectures
vernaculaires, gilets "customisés", production "fleuve" d'images et de vidéos réalisées par les
acteurs eux-mêmes ou par des photographes. Curieusement, au même moment, c'est une des
plus grandes icônes de la mode et du luxe qui disparait, laissant derrière lui une image et un
message paradoxal, relatif à cet élément vestimentaire : "C'est jaune, c'est moche, ça ne va
avec rien, mais ça peut vous sauver la vie"!!! 
Prenons donc au mot ce bon vieux visionnaire
de Karl (!) et rêvons ensembles !!!

Les photographes GJ : Aïcha Terbeche, Claire beauvois, Eric Bres, Iselyne Perez-Kovacs,
Jonathan Dubosquet, Lahcene Abib, Patrice Loubon, Fati Dali, Marlène Charpail,
Nikita Fedrov, Paul Winkelkötter, Guillaume Navarro, Karine Voinchet, Luc Zoia,
Martin Noda, Stéphane Corre, Jean Segura, Fabrice Spica, Vitalia.

 

 

 


Nos Partenaires